LIVRAISON 15$ PARTOUT AU CANADA

Ahh! Ce cher temps des sucres que nous attendions avec impatience depuis la St-Valentin et que nous tentions de planifier le plus possible!

Euhhh planifier?? Bien oui! Avec Mère Nature comme patronne nul besoin de vous dire que ce n’est pas évident! Elle change d’idée à chaque année sur le début des sucres et en pleine saison elle peut aussi bien décider de tester l’été ou voir si l’hiver est toujours en fonction! Et tout cela sans nous envoyer de mémo par courriel ou texto! Imaginez!!

 

C’est aussi le moment de planifier le plus possible notre temps et les imprévus. Hahahaha! Me voilà que je donne dans l’humour, parce que nullement besoin de le planifier, car nous n’en n’avons plus durant tout le temps des sucres, d’ailleurs j’aimerais prendre le temps de remercier Lise Watier pour son cache-cerne et fond de teint très efficace . Remarquez que demander à un comptable et eux aussi ont tout autant la broue dans l’toupet!

Et que dire des imprévus! Un bris mécanique, une pièce manquante, une recette ratée ou tout simplement « fiston-qui-a-décidé-d’attraper-le-super-virus-de-l’école-et-le-transmettre-à-toute-la famille » : charmant. Un moyen d’enlever le plus de stress possible est de planifier le plus possible ce qui pourrait arriver et trouver des solutions en période d’accalmie soit de juin à novembre. «Wait a minute» (comme dirait ma fille), je n’ai pas dit de planifier un scénario digne d’Hollywood tel que (Si jamais Disney m’appelle pour faire de la tire en Floride, je vais devoir acheter de l’équipement et engager plein de main-d’œuvre) euhhh…. Je parlais plutôt des opérations quotidiennes comme s’il arrivait quelque chose, a-t-on le budget? (oups! ALERTE ALERTE! Sujet sensible à explorer plus tard!) ou aurons-nous des gens qui pourront nous aider autour de nous? etc..

Pour notre part, malgré la famille éloignée, nous avons des amis sur qui compter et je les en remercie! Pour finir, un merci tout spécial à Monsieur Bergeron d’Inverness, qui sans le savoir, est notre mentor, lui qui a toujours la phrase pour nous remonter le moral ( t’sais quand tu penses que les Mayas se sont trompés sur la fin du monde et que tu es assis sur un baril découragé à ne plus savoir où mettre la tête) Et bien, il a réussi, son érablière est un exemple à suivre et c’est notre modèle! Merci de tout cœur Yvon!

signature nat